Pour vivre mieux

Il est temps, parait-il, que je reprenne l’écriture sur ce blog.

Dommage que je vois avec le temps, disparaitre la forme que je lui avais donné au départ mais essayons de nous y prendre autrement ; au lieu d’y mettre des musiques qui redeviennent précieuses alors qu’elles séjournaient sur youtube durant des années sans plus d’intérêt, d’un seul coup en les posant pour accompagnement d’une page d’écriture, ces airs plus ou moins oubliés redeviennent d’un seul coup, si précieux qu’ils retrouvent leurs droits d’auteur et donc sont retirés de mes pages !

Bref passons, et ne disons rien de la mesquinerie et de la jalousie, celles-ci font partie intégrante de la nature humaine.

Quoi dire ? Toutes ces années qui ont passé, non seulement je n’ai pas retrouvé de boulot mais des infirmières il en manque de partout. J’ai lu en plusieurs endroits que bon nombre d’entre elles se suicident : burn-outs, dépression, surcharge de travail et pas seulement.

Les infirmières qu’elles en soient conscientes ou non, partagent aussi les souffrances des autres. Aussi héritent-elles de leurs maux en les portant moralement et spirituellement de façon inconnue et méconnue.

J’ai vécu avec cette question : « les souffrances que l’on enlève chez les autres, où vont-elles ? »

Question du genre un peu « où vont les fleurs ? » sauf que les fleurs sont autrement belles et consolantes que le mal à combattre….

On a beau faire, ces souffrances enlevées aux autres, se greffent sur votre vie et envahissent sans qu’on le sache votre sphère privée avec les effets négatifs que cela peut engendrer sur vous-même et les vôtres et tout y passe : vie personnelle, intimité, affaires, santé, équilibre du foyer et même votre avenir et celui de vos enfants… Le temps me l’a confirmé.

J’avais l’habitude de dire aux patients :

-«  ce n’est pas à nous à céder devant le mal c’est lui qui doit s’en aller ! »

Un peu orgueilleuse cette façon d’appréhender les soins surtout quand on exerce en indépendante. Car la prise en charge du patient et de ses maux ne s’arrête pas seulement à des soins matériels mais aussi une prise en charge morale et une écoute où vous devenez sans vraiment saisir jusqu’où, une éponge pour essorer leurs maux. Et c’est là que le bât blesse.

Le mal est une entité vivante pour ceux qui croiraient que cela est inerte. Impalpable, le mal est une énergie qui se transmet et quand on porte les maux des autres, il faut savoir se protéger ou se décharger soi-même du bordel que l’on affronte. J’appelle bordel le chaos qui a produit la maladie et le désordre dans le cœur et l’esprit de la personne malade en fait partie, voire même en est la source. Les peines et les chagrins produisent des effets désastreux et finissent par se solidifier en maladie avec le concours de tout un environnement matériel dont les effets constructifs sont détournés au profit du mal : nourriture, équilibre de vie, et toutes difficultés au quotidien.

Le mal et la maladie sont des entités « vivantes », des énergies négatives et ce peut parfois être au plus haut point.

Tout cela pour dire que j’aimerais attirer l’attention de toute personne soucieuse de sa santé, de faire un examen de soi-même au quotidien pour évacuer ces pensées noires, négatives et se déstresser au maximum pour ne pas faire le nid du mal car elles s’ajoutent à elles-mêmes et finissent avec le temps par ronger votre santé, votre vie et sa qualité.  

Une vie c’est très court. C’est quelques heures par jour et un recommencement permanent. Si vous regardez ces quelques heures où vous devez consacrer huit à dix heures au travail, 1 heure pour faire les courses, 1 heure pour préparer un ou deux repas, 1 heure pour chercher les enfants et 1 heure à leur consacrer (faire leur toilette et préparer leurs affaires d’école pour le lendemain, si vous avez la chance de dormir vos huit heures par nuit, il reste deux heures pour « vivre »… C’est peu c’est très peu. Et ainsi le temps passe et un jour on se réveille et vingt ans, trente ans ont passé. Tout ce que l’on ne fait pas, tout ce que l’on ne se dit pas, est passé, avalé par le temps et la vie avec.

Comme le chante Alain Souchon : « foule sentimentale », on se fait piéger facilement et la vie ce n’est pas s’endetter, s’épuiser dans un métier même si on l’aime et qu’on l’a choisi par attirance et conviction intime, se donner commence d’abord par soi-même à soi-même et aux siens. Ce n’est pas de l’égoïsme c’est juste le commencement de l’Amour du prochain ; le plus proche étant soi-même déjà. Donc se ménager un instant pour se retrouver soi et faire le point de la journée, c’est s’épargner beaucoup de stress et de peines qui rejaillissent sur les proches et la famille et sur la santé. Nul ne peut embrasser plus que ne le peuvent ses bras ni étreindre plus que la largeur de ses bras. Le cœur peut être grand mais nul n’est censé porter le monde entier pas même le Christ et ceux qui vous affirment le contraire sont des menteurs…

« Nettoyer son cœur, faire le point de ses pensées, et prendre soin de son corps pour rester en bonne santé, c’est le premier point. Au lieu de se distraire et fuir dans l’imaginaire face à la télé, on devrait au contraire faire comme autrefois, se retrouver en famille et partager, discuter, parler de tout : de sa journée, du vécu de chacun et renouer les uns avec les autres avant que chacun prenne dans les bras de Morphée, un repos sain et mérité, avec l’esprit et le cœur lavés des marasmes de la journée. Chaque jour qui vient est un jour tout neuf même s’il y a continuité…

Sans oublier de cultiver le rire et l’humour, voire la dérision de soi-même. c’est tout un art et le rire est un bain d’énergie positive qui balaie tout sur son passage et régénère le corps, le cœur et l’esprit, car il dédramatise tout. Le rire rapproche  les gens les uns des autres et il n’en jaillit que du Bon.

Sur ce, bonne journée et que la vie vous soit douce, car elle est et sera ce que vous en faites et en ferez, et rien n’est écrit d’avance.

Clara

Je vous offre un souvenir pour les plus âgé(es) espère que l’on nous laissera goûter sa voix et son beau visage. Pour les plus jeunes, c’est une belle question à se poser….

Repose en Paix Dalida et au Revoir un jour : https://www.youtube.com/watch?v=R7jZGe9RjrY

Published in:Uncategorized |on juin 6th, 2017 |Réagir »

C’EST QUOI MOURIR ?

Une question universelle qui, normalement devrait un jour recevoir réponse ainsi que disait un certain Jésus :” cherche et tu trouveras / demande et tu recevras…” Il faut un jour que quelqu’un réponde… Écrire ce chapitre sur la question de la mort, attend  depuis des lustres et comme dit le Livre de l’Ecclésiaste : ” richesse cachée et trésor invisible à quoi servent-ils l’un et l’autre ?” C’est pour éviter de répondre un jour que je n’ai rien fait des richesses que j’ai reçues que je publie ces pages. Il y a bien d’autres choses encore à dire mais il y a un moment pour tout. Un détail : ne vous faites aucune illusion sur mes raisons : je n”aime pas, je n’aime PLUS le genre humain, et c’est par Amour de la Vérité et pour ceux qui m’envoient que je me dois de confier ces révélations. Faites-en ce que vous voulez, cela ne me regarde pas¨.

Merci de lire ceci,  et ce que vous en faites importe peu… c’est juste pour que vous ne puissiez jamais dire : “je ne savais pas”… chacun a le droit de cheminer à son rythme et “chez nous” la Liberté c’est sacré !… Clara

raconte.pdf

Published in:Uncategorized |on décembre 16th, 2013 |Réagir »

Amnésie opportune

il-ne-se-souvient-de-rien_19102013.pdf

Published in:Uncategorized |on octobre 20th, 2013 |Réagir »

Le S.E.GE… Le savez-vous ?

Le SEGE signifie : Syndicat des Employés Genevois

Créé en même temps que le Mouvement Citoyens Genevois, la vocation du SEGE était de centraliser les emplois sur Genève à fin de les dispatcher aux Genevois en recherche et aux chômeurs en priorité. C’est d’ailleurs la « bataille » qui a fait que le MCG existe : l’emploi aux Genevois d’abord avant les frontaliers…

On est en 2013 et tout cela est bien oublié. Entre-temps ils se sont fait élire, occupent des places de députés voire de conseiller aux États…

Les scandales et autres comportements dévoyés ont fait régulièrement la une des journaux locaux.

Se faire remarquer et se mettre en avant sans produire de résultats positifs porteurs pour un changement dans la vie des habitants et électeurs, était prioritaire de manière à faire oublier tout smplement que le MCG dès le départ n’avait aucun programme mais éclusait les opportunités au fur et à mesure des soucis de la population. Cela s’appelle Mensonges et Manipulations, ces deux caractérisitiques sont le propre de la démagogie.

Le SEGE n’a jamais fonctionné, c’est-à-dire n’est jamais entré en matière. La députée qui en avait charge n’avait pas le temps de s’y consacrer et elle devait me passer le flambeau. Cette passation n’a jamais eu lieu non de mon fait mais simplement par jalousie et crainte que ce syndicat ne voit réellement le jour. Craignant une concurrence hypopthétique malvenue, elle préféra le laisser dans les oubliettes plutôt que voir une action en faveur des genevois contre le chômage. Effectivement, quand je fais quelque chose je m’y consacre à fond et quand je me donne à une tâche c’est pour réussir. Après avoir milité à fond et fait face au pire au moment des stands pour les futures élections en 2009 puis en 2011 (le pire étant les questions du public en mal de changement profond tout de suite) je me suis retrouvée écartée de tout y compris des invitations au repas de tous en fin d’année. Toujours au chômage, et ne pouvant payer ma cotisation largement compensée par ma présence aux stands avec constance et confiance, dès qu’ils furent élus je perdis tout intérêt. Je suis devenue la femme à abattre quasiment. 

Après avoir commis le plagiat en s’appropriant une étude sur « la face cachée du chômage des Genevois » pour promouvoir le sege, la demoiselle devenue députée, m’a prise en grippe inguérissable et devint adversaire  de celle qui la fit élire elle et tous les autres à des postes qu’ils ne méritent certes pas : le temps l’a démontré.

Une étude sur l’agglomération franco-valdo-genevoise en promotion et sur ce que le vote du ceva cachait en réalité, ne fut jamais considérée de leur part alors qu’ils avaient promis de s’opposer à tout ce qui pouvait porter préjudices aux Genevois. Ils sont très vite rentrés dans le rang et on les vit même assister aux assises de l’association transfrontalière qu’ils, soi-disant, devaient combattre pour que les Genevois ne se fassent pas truander.

Tant de trahisons et de mensonges ne les gênent certes pas aujourd’hui pour continuer de faire campagne tout en s’adaptant opportunément mais les arguments deviennent de plus en plus pauvres et restreints, difficiles à trouver. Depuis trois ans les Genevois sont revenus des fausses promesses du MCG et les incapacités de ses élus à répondre aux attentes légitimes des Genevois qui avaient voté pour eux. Personne n’est dupe mais eux y croient peut-être encore.

Certains de certains partis en mal de se faire élire rapidement à des postes de députés ou municipaux, ne se gênent pas pour quitter le navire de leur parti en train de sombrer et s’imposer dans ce nouveau parti qui cherche un nouveau souffle.  L’UDC et le PDC ont été les meilleurs fournisseurs de rats fuyant le navire en train de sombrer pour une galère dont les apparences de conviction n’avaient que la nouveauté pour  faire naître les illusions. Parmi ces transfuges beaucoup ont pris des places d’élus municipaux alors qu’ils n’avaient aucun talent pour répondre aux attentes de telles responsabilités et devoirs envers les citoyens. Qu’importe du moment qu’on est en place, suffit de contredire systématiquement pour s’imposer et ainsi le vernis de l’ignorance se trouve noyé sous des apparences de militantisme bêlant et convictions erronés.

Ce fut une vitrine et un piège dans lequel les Genevois crédules et désespérés par les autres partis, sont tombés.

Nous sommes le 8 octobre, ils viennent de se faire réélire, mais les mêmes mensonges continuent, la vitrine perdure et sous les apparences de victoire, le vide sans fond, sans fin. Regardez en haut les illusionnistes font éclater des feux d’artifices et apparaitre des étoiles illusoires mais eux sont là de nouveau pour encore 4 ans ; 4 ans à perdre, 4 ans à imaginer, 4 ans à attendre quelque chose qui n’est pas venu et ne viendra pas ou alors sous des formes inattendues et cinglantes, incroyables et inattendues.

En les réélisant et avec la fusion de l’UDC Genève, les prétentions au Conseil d’État, si elles se réalisent, apporteront les pires désillusions que Genève ait jamais connu avec l’inconnu en prime, celui auquel les Suisses n’osent pas penser ou n’auraient jamais eu l’idée. Les expériences ne servent qu’à ceux qui les font ou les ont vécu, et chacun se croit unique par le magique : ” ça n’arrive qu’aux autres”….

Published in:Uncategorized |on octobre 8th, 2013 |Réagir »

ROAMING ET HARCÈLEMENTS JUTEUX

Vendredi 13 septembre 2013   14h30

Depuis trois jours c’est la guigne … aujourd’hui un couronnement de vie de merde.

Soucis de pompage du prépay sur un téléphone portable dont le crédit se vide à vue d’œil sans appeler ni répondre ni aller sur internet. Le fournisseur de ce service est swisscom, opérateur national de Suisse, le plus cher de l’europe de merde et le seul sur tout le pays…. Voilà qui va améliorer son image.

Le samsung omnia 7 ne possède pas de blocage pour supprimer la réception de messages et dès que quelqu’un vous laisse un message, que vous le lisiez ou pas votre crédit est débité ! Génial pour remplir les poches de provideurs indélicats et Swisscom ne s’en prive pas.

Conclusion : n’acceptez jamais un cadeau que vous-mêmes ne pouvez pas vous offrir : ce cadeau empoisonné vous coûtera trop cher ! Naturellement swisscom (ou un autre) n’est en rien fautif : c’est ce qu’ils ont dit bien sûr ! Un téléphone portable le plus simple, configurable aux fonctions élémentaires est largement suffisant si vous ne voulez pas remplir les poches des voleurs officiels qui, eux, peuvent tout justifier !

Les numéros apparaissant sur les photos sont les services non sollicités de Swisscom…

1-comment-swisscom-vide-votre-credit-malgre-un-reglage-correct.jpg     3-comment-swisscom-vide-un-prepay-en-laissant-des-messages-inutiles.jpg     4-messages-inutiles-qui-vident-le-credit.jpg     5-credit-entame-sans-avoir-appele-ni-consulte-de-messagerie.jpg

Published in:Uncategorized |on septembre 13th, 2013 |Réagir »

CONFIDENCES PUBLIQUES

Une lettre personnelle et confidentielle quand elle est volée devient publique : c’est la garantie qu’elle parviendra d’une manière ou d’une autre à sa, ses destinataires.

Ainsi la Lettre exposée ici sur internet, a été postée ce début de semaine vers  le Brésil, dûment affranchie au guichet par le préposé du jour (1,60euro = + de 20gr) et a été immédiatement subtilisée et détournée au bureau de poste, pour ne jamais parvenir à celle pour qui elle fut ”dictée” :  Madame Dilma ROUSSEFF, Présidente.

À notre époque de piratage, surveillance de tous, tout et chacun, les Messages personnels et confidentiels volés deviennent forcément publics pour garantir leur arrivée ; qu’ils se partagent en passant pourquoi pas ?! C’est très Bien surtout pour cette lettre. Elle contient La Vérité que beaucoup connaissent en haut-lieu et qu’ils ne veulent surtout pas voir répandre et répandue sur la planète parce qu’ils ont détournée le Projet de Dieu et des Cieux pour l’Humanité et la Planète. La Révélation est devenue entre leurs mains malfaisantes, leur propriété pour les plus grands malheurs de la Terre. Ils en ont inversé le sens et les valeurs et au lieu de Paix et de Justice planétaire, ils en ont créé un nouvel ordre mondial selon leurs idées : grotesque et criminel. Ils seront accusés ici et dans les Cieux de falsification, crimes contre la Vie et le Vivant et convaincus de hauts mensonges au service de leur ego surdimensionné et malade, leur bêtise et leur appartenance au MAL absolu. Vous allez aussi apprendre et comprendre comment et sur quoi se sont bâties les immenses fortunes d’une poignée de voyous en costume-cravate.

Alors que chacun lise cette Lettre et médite sur ce qu’elle contient car elle appartient à chacun d’entre nous. Meilleurs sentiments à tous et Madame Dilma ROUSSEFF conprendra et approuvera cette publication qui lui parviendra quand même envers et contre tout… Il y avait une adresse pour elle mais là en place publique, mieux vaut éviter ; chaque chose en son temps. Que la Paix soit avec tous et en chacun, Dieu  est Amour et rien d’autre..

lundi-8-juillet-2013_lettre-a-dilma-rousseff_.pdf

http://www.youtube.com/v/d1rO4VlsSgU

Ce concerto fut écrit à l’époque par Paul de Senneville qui fut ami du prêtre François qui figure aux côtés de Jean-Paul II et qui, lui non plus, ne demanda aucune autorisation à la personne concernée pour exploiter aussi la “jeune fille nommée Je t’aime” que ce soit la petite ou la grande… (et personnellement je n’aime pas cette musique, elle évoque quelque chose ou quelqu’un de dérisoire : c’est ainsi qu’ils nous ont traitées )…

Published in:Uncategorized |on juillet 12th, 2013 |Réagir »

L’OCCASION ET LE LARRON

Une publicité dirait : « ce sont ceux qui en consomment le plus qui en parlent le mieux ! »

Pour Poggia qui se mêle de donner des leçons d’intégrité, on se demande à bon escient ce qui peut bien le pousser à employer ce mot sans cesse.  Sans doute est-il très mal avec cette vertu qui ne fréquente pas sa vie et en en parlant souvent cherche t’il à l’apprivoiser et s’en faire une alliée. Un mensonge répété mille fois devient vérité aux oreilles des naïfs. Dans une époque où le sens critique s’absente et le bon sens avec, le dernier qui a parlé a forcément raison fût-il le voyou à couronner haut la main.

D’opportuniste à menteur, vendant son âme sur le marché du plus malin, du plus inique du plus cynique, sa corporation n’est certes pas de celle qui désapprouve ou sanctionne une faute ; les avocats étant parmi ceux dans le rang hiérarchique de la corruption, qui occupent la somme et le sommet du gratin.

Pour donner plus de poids à ses attitudes et sa tromperie insolente, osant citer un Hadith, comme si sa nouvelle religion garantissait la crédibilité d’un voyou, il cite sans honte : « « Quant à l’islam, un Hadith prescrit : « Dieu maudit le corrupteur, le corrompu et l’intermédiaire entre les deux. »

Et lui donc où se situerait-il ? Sans doute du côté des moralisateurs lors même qu’il ne connaît pas le sens de ce mot et que cette vertu n’est pas la dominante dans sa vie. Cela s’appelle se moquer de Dieu ; quand on se moque de ses semblables on n’est plus à un pied de nez près surtout vis-à-vis de quelqu’un comme Dieu qui semble l’Être absent par excellence !

http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2012/12/06/corruption-et-integrite.html

http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2013/01/04/les-violeurs-de-new-delhi-n-auront-pas-d-avocats.html : le commentaire de « Mère-Grand » dans le bas du blog est appréciable car c’est exactement de cela qu’il s’agit : se convaincre qu’il est lui-même un type bien.

Se prenant sans aucun doute pour le Vergez outre France, il sait très bien taire et faire taire tous les principes moraux et d’intégrité quand il s’agit de gagner en renom fortune y compris sale en défendant les criminels ou en se rangeant du côté des plus fortunés pour faire classer une affaire devant la justice en rejoignant la partie adverse lorsqu’il y a renom, fortune et appuis à gagner. Le défenseur de la veuve et de l’orphelin sait très bien s’adapter aux situations les plus productives pour son renom, sa fortune et son avancement dans l’échelle sociale. L’opportunisme et le cynisme lui vont comme un gant sur mesure… Hurler avec les loups et aboyer avec les chiens le principal est de ressortir son épingle du jeu parmi les plus corrompus, milieu qu’il connait par cœur et dont il parle très bien par ailleurs, ce qui n’est certes pas le fruit du hasard.

http://www.rts.ch/emissions/zone-ombre/4266124-l-affaire-nicolo.html

Dans l’affaire Nicolo, il n’aurait eu et n’a eu aucun scrupule à vouloir faire payer des dédommagements en faveur de la meurtrière avec les deniers publics. S’il ne réussît pas ce ne fut pas faute d’avoir essayé.

Le conflit d’intérêt ne lui pose non plus aucun problème ou hésitation : http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/16-route-florissant-donne-conge-tour-bras/story/18464203

Gageons d’ailleurs que l’occasion faisant le larron comme il le dit si bien lui-même, défendre sa compagne c’est défendre ses propres intérêts… L’adaptation est une des facettes du caméléonisme arrangé à la sauce et aux couleurs des voyous.

L’indifférence, l’oubli et la trahison sont de mise quand il a extirpé la substantifique moëlle pour ses projets personnels. Ainsi ni l’Association ASSUAS ni la défense des assurés sociaux ne retiennent plus son attention : il s’en est servi, a distribué les cartes en parfait illusionniste, calmé les assurés et fait croire à leur revendications générales pour un système plus juste. C’est terminé, il est passé à autre chose, est devenu quelqu’un et vise à présent le Conseil d’Etat, pas moins. Il a cependant été trop vite à trahir les siens pour que quelque chose continue de poindre dans le sens qu’il recherche au sommet. Prendre les gens pour des cons ça ne dure jamais longtemps, et un jour même les plus naïfs ouvrent les yeux et les oreilles.

Voici un extrait de débat au Grand Conseil : Séance 27 du 24.02.2012 à 20h30

M. Vincent Maitre (PDC). Mes félicitations et mes hommages à Me Poggia. Mais surtout mes remerciements, parce que, ce soir, 99 députés en ont eu pour leur argent au théâtre de la gaudriole et de l’hypocrisie. (Commentaires.) Vous nous annoncez et vous vous offusquez du fait que… (Commentaires. Le président agite la cloche.) Vous vous offusquez, Monsieur Poggia, du fait que les citoyens, les contribuables genevois, auront à payer des centaines de millions et que cela est manifestement inacceptable. Vous oubliez toutefois de dire à ces mêmes citoyens que vos recours, Monsieur Poggia, puisque vous défendez les recourants contre le CEVA, coûtent en moyenne entre 15 et 20 millions de francs par année de retard ! J’espère tout simplement pour vous que vous avez eu - et je n’en doute pas une seconde - l’intelligence de conclure un pactum de palmario proportionnel à l’argent que vous coûterez à l’Etat, car assurément vous serez demain l’avocat le plus riche de Genève ! (Rires. Applaudissements.)

http://www.ge.ch/grandconseil/memorial/data/570305/27/570305_27_partie2.asp

L’illustration parfaite de l’opportuniste et malhonnête qui adapte la morale et les vertus à la taille de ses intérêts et de ce qu’il veut récolter, se posant avec un culot monstrueux, écoeurant, en donneur de leçons sans oublier ses profits personnels et adorant la tirade : « la fin justifie les moyens ». Et ça, ça veut se présenter pour le prochain Conseil d’État de Genève à l’automne 2013… ABE ©

attestation_.jpg

dossier pris en février 2009- sans suite de la part de cet élu que les scrupules et le manque de conscience ne gênent certes pas.

L’une des affaires qui ne l’honorent pas et qu’il planta en appel ( il fit attendre le dossier pour rendre l’appel forclos devant la Justice) et se rallia à la partie adverse… Entre copains on se soutient, on mange au même ratelier, on partage dans l’esprit d’une corporation immonde et puante, et …l’argent n’a pas d’odeur, disent-ils.

©Carry Honneur

Published in:Uncategorized |on mars 7th, 2013 |Réagir »

LETTRES INTERDITES Marchands Voleurs et plus…

celui-qui-a-des-oreilles.pdf

Published in:Uncategorized |on février 5th, 2013 |Réagir »

LETTRES INTERDITES : Bienvenue dans la meute …

Encore une lettre découverte au détour des vagations sur internet.

Une démysthification de la fortune de certains et c’est peu dire.

lettres-interdites_.pdf

Published in:Uncategorized |on janvier 30th, 2013 |Réagir »

LETTRES INTERDITES à Alain…Sophie…et d’autres

A la recherche de document lus il y a quelques jours sur le net, via wikimedia et publiés dans les commons, je constate avec surprise qu’ils ont disparus, effacés, gommés ! Le lien demeure mais la page est inexistante !

Vu le contenu de ces documents, on comprend que wiki les ait effacé : et certainement reçu une contribution pour ce faire !

Voici ces documents, car sagesse oblige par expériences faites, ces documents ont été préservés en enregistrant une copie !

Quand on lit ce qui figure sur ces lettres reproduites ici sous l’appellation “Lettres Interdites” on comprend que certains cherchent à fuir le reflet de la Conscience qui leur demande des comptes, pas seulement le fisc !

Le mal-être lié à une fortune mal acquise, leur donne des démangeaisons aux pattes et les fait courir comme des dératés à la recherche d’un horizon de paix qui n’existe certainement pas pour eux, vu ce qu’ils ont fait pour devenir si riches en si peu de temps.

Les morts ne meurent jamais surtout quand on leur a volé leur vie… et tout le reste !

http://www.youtube.com/v/pKP4cfU28vM

http://www.bastamag.net/article2860.html

                    maltraitances-enlevementjune-1999.jpg  stick-to-die.jpg   fb-image-decouverte-sur-fb.jpg   lofficiel-photo-decouverte-en-mai-2002.jpg

Comme on va le voir au fur et à mesure, Afflelou n’a pas été le seul à profiter le l’aubaine de soumettre et battre une orpheline pour la briser à mort afin de profiter du Silence du trépas pour exploiter et emmagasiner la manne déversée par des photos qu’ils se sont partagées comme d’autres ont tiré au sort les vêtements d’un certain Jésus après l’avoir vendu pour 300 pièces. “Où sont les vautours là a été le corps” de cette pauvre enfant, trop belle pour vivre…

Ainsi en avaient-ils décidé. Trop d’amis les protègent pour qu’un jour il y ait ne serait-ce que l’ombre d’un procès contre leur pourritude…quoique, on peut se demander si les comptes financiers qui leur sont demandés actuellement ne seraient pas dictés par le retour de l’ascenseur par “solidarité”, de ceux qui les avaient défendus pendant qu’ils produisaient les fortunes qu’ils ne veulent plus maintenant partager avec leurs protectorats !

DEDICACE

POUR SOPHIE et MARION

en souvenir de leur camarade de castings…

Il était une fois….

Trois jeunes filles de la même génération firent des castings via l’agence Elite.

Deux d’entre elles devinrent célèbres et riches, la troisième et la plus belle mourut. Pressentie pour être l’élue Miss France pour l’année 1999, cette années-là lui apporta un cercueil sur mesure fabriquée dès mars 1999. Et tout le monde fut heureux et très riche et protégé !

Elle avait pour elle une Beauté d’exception, ce qui ne se pardonne pas ; elle avait contre elle qu’elle était orpheline et…confiante car l’entourage proche était des amis de la famille depuis vingt ans, la famille elle-même : oncles tantes cousines autour d’elle. Ce fut très facile de lâcher sur elle le grand méchant Loup et toute la meute…

lettre-a-sophie-marceau_.pdf

*Copyright : reproduction même partielle interdites. Récupération textes et photos même partielle en noms de domaines interdites.Diffusion autorisée en nommant la source.fb-image-decouverte-sur-fb.jpg

Published in:Uncategorized |on janvier 5th, 2013 |Réagir »

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 39 articles | blog Gratuit | Abus?